Supplique au Pape François

Nous, Collectif de Catholiques, présentons cette supplique au Pape François

0
10 384 CATHOLIQUES QUI SIGNENT LA SUPPLIQUE AU PAPE FRANCOIS
MERCI AUX COSIGNATAIRES !
Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp
Email

Voici la supplique que nous adressons au Pape François

« Très Saint Père,

Nous, fidèles de l’Église en France, avons appris avec stupeur et douleur les interdictions qui pèsent sur Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon et ne comprenons pas ces motivations.

Cette décision qui a été prise nous interroge profondément, et nous choque, en premier lieu pour les séminaristes privés d’ordination qui doivent y faire face.

Si nous l’accueillons dans l’obéissance en l’Église, nous ne la comprenons pas, notamment au vu de ce que nous connaissons de Mgr Rey, de sa personnalité et de son action dans son diocèse depuis 22 ans.

C’est un évêque qui a donné, par son action mais aussi par sa personnalité, beaucoup d’Espérance pour le renouveau de l’Église de France.
Nous nous inquiétons avec gravité des conséquences durables sur les relations entre Rome et le peuple chrétien de France, déjà brutalement secoué.

Le diocèse de Toulon est unifié autour de son évêque dans un élan missionnaire, comme en témoigne le succès des nombreuses initiatives nées dans ce diocèse, en particulier celles qui touchent les plus défavorisés, ou encore la moyenne d’âge de 55 ans des prêtres ; ce sont des signes d’espérance pour l’ensemble de notre Eglise.

Bien sûr Mgr Rey n’est pas parfait, nul ne l’est, mais c’est un créatif, un audacieux. Par son action Mgr Dominique Rey essaie de servir l’unité de l’Eglise et fait en sorte que chacun y trouve une place. Nous sommes nombreux à avoir senti sa bienveillance. Ils peuvent en témoigner : les mendiants, les exclus en tout genre, les citoyens des périphéries du monde, ils sont ses amis. Il a été celui qui au plus près du prochain, est parti chercher la brebis perdue, accueillir le fils prodigue.

Très Saint Père, sans doute la décision qui a été prise à l’encontre des séminaristes et du diocèse est justifiée par des motifs, mais ce que nous savons c’est tout le mal immense que les interdictions qui pèsent sur Monseigneur Rey, vont faire à l’Eglise en France.

Ne laissons pas les inquiétudes des chrétiens en France se multiplier. Soyons dans un esprit de fraternité, de vérité, d’écoute et de paix. Dans l’Espérance, nous prions. »

Le collectif de Catholiques

Notre Supplique fait suite aux annonces concernant les ordinations 2022

Monseigneur Rey avait lui même réagi :

« Ces derniers mois, l’archevêque métropolitain de notre province, Mgr Aveline, archevêque de Marseille, a conduit une visite fraternelle dans notre diocèse à la demande de Rome. À côté des nombreux beaux fruits que portent l’annonce de l’Évangile et la mission des chrétiens engagés – clercs, consacrés et laïcs – dans notre diocèse, ont pu être abordées les questions que certains dicastères romains se posaient autour de la restructuration du séminaire et de la politique d’accueil du diocèse. Un entretien sur ces sujets encore récemment, avec le Cardinal Ouellet, préfet de la Congrégation pour les évêques, a permis d’apporter des compléments utiles. Dans l’attente des suites de ces échanges en cours avec les dicastères romains, il a été demandé de surseoir aux ordinations diaconales et sacerdotales prévues fin juin.

Nous accueillons cette demande à la fois dans la douleur et la confiance, conscients de l’épreuve qu’elle représente avant tout pour ceux qui s’apprêtaient à recevoir l’ordination.
Nous aurons à cœur de les porter dans la prière et de continuer à les accompagner dans leur cheminement. Je vous encourage chacun à prier aussi pour notre diocèse, en attendant que puisse s’éclaircir la situation pour le bien de tous.

Que l’Esprit de Pentecôte garde nos cœurs dans la paix, heureux de servir et d’aimer. »

Je soutiens notre Évêque, je signe la supplique au Pape François

Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp
Email